Achorzhak en arménien pour l'hiver

Achorzhak en arménien pour l'hiver

Achorzhak est appelé adjika arménien. Le nom de ce plat est traduit par "appétit". Cela est dû non seulement au fait qu'il semble séduisant, mais également au fait que son goût savoureux aiguise l'appétit. Cet apéritif est bon en soi, mais il est souvent servi comme complément aux plats de viande. Le piment dans ce plat est présent en grande quantité et reste presque toujours entier. Akhorzhak est facile à préparer en arménien, mais presque chaque femme au foyer utilise sa propre recette pour ce plat. Les collations peuvent être servies immédiatement après la préparation ou préparées pour l'hiver.

Fonctions de cuisson

Malgré le fait que chaque maîtresse arménienne prépare à sa manière un Ahorzhak pour l’hiver, la technologie de cuisson de cette collation ne change pas grand-chose. Connaissant les caractéristiques de la conservation de ce plat, vous pouvez le faire à votre goût, en utilisant la recette toute faite ou en y apportant vos propres ajustements.

  • Achorzhak est une gousse de piment, cuite dans une sauce tomate avec addition d’ail et de verdure. Le poivre est utilisé soit amer soit mi-pointu, ce qui s'appelle tsitsak en Arménie. Ce type de poivre a de longues gousses de couleur jaune-vert avec un goût moyennement épicé. Souvent, les deux types de piment (amer et tsitsak) sont combinés dans une même collation. Les invités ont ainsi la possibilité de préparer une collation avec le type d'épices qu'ils aiment.
  • Tomates pour un ahorzhak choisir des fruits mûrs et charnus, trop mûrs fera l'affaire. Dans les tomates, les phoques sont coupés dans la zone de la tige, la pulpe est coupée en morceaux et émincée avec un hachoir à viande ou un mélangeur. Quelques tomates pré-pelées pour obtenir une sauce avec une texture plus délicate, mais cela n’est pas vraiment nécessaire.
  • Le sel, le sucre, l'huile, le vinaigre, l'ail et les herbes fraîches sont placés dans la sauce selon vos goûts. Le vinaigre n'est pas un ingrédient essentiel, mais il est souvent ajouté à l'apéritif s'il est récolté pour l'hiver.
  • Pour mieux s’imprégner de sauce, le poivre est percé à plusieurs endroits avec un cure-dent, parfois il est coupé à la tige de la tige, moins les graines en sont extraites. Sans graines, le poivre devient moins piquant et il est plus agréable à manger. Pour extraire les graines, il faut rouler les poivrons sur la table en appuyant dessus avec la paume de la main, puis en coupant la tige des gousses et en les frappant sur la planche à découper. En conséquence, les graines tomberont des gousses.
  • On commence par réduire la sauce tomate à la consistance désirée, puis on y plonge les poivrons et on y ajoute le persil. L'ail peut être mis à la fois ou à la dernière étape. Si vous déposez l'ail tôt, il donnera sa saveur à la collation, mais ne rendra pas son goût plus aigu. Ajoutée quelques minutes avant que le plat soit prêt, cela ajoutera encore plus de piquant au plat.
  • Ahorzhak ne peut être disposé que dans des pots pré-stérilisés, sinon la collation se détériorera rapidement. Les couvercles utilisent du métal, assurant l'étanchéité. Avant cela, ils doivent bouillir.

Les conditions de stockage de l'ahorjac dépendent de la recette utilisée, mais le plus souvent, ces conserves résistent bien à la température ambiante.

La recette populaire d’hiver d’Achorzhak

Composition (pour 3, 5-4 l):

  • tomates - 3, 5 kg;
  • piments forts - 1 kg;
  • ail - 100 g;
  • huile végétale (raffinée) - 0,25 l;
  • vinaigre de raisin (6 pour cent) - 80 ml;
  • persil frais - 100 g;
  • coriandre - 100 g;
  • sucre - 80 g;
  • sel - 60 g;
  • houblon suneli - à votre goût.

Méthode de préparation:

  • Lavez le poivre, séchez-le avec une serviette. Faites de petites coupes près de la tige pour que les poivrons soient mieux imbibés de la sauce.
  • Laver les tomates et les éponger avec un torchon. Couper en gros lobules tout en éliminant les zones denses de pulpe situées dans la région des tiges.
  • Pelez les gousses d'ail.
  • Lavez les légumes verts, éliminez-les de l’eau, attendez qu’ils sèchent et coupez-les finement au couteau.
  • Émincer les tomates et l’ail en les étalant dans des récipients individuels.
  • Purée de tomates mélangée avec du sel, du sucre et du houblon suneli. Placer dans une casserole et porter à ébullition à feu doux.
  • Ajouter de l'huile, mélanger. Faire bouillir la sauce tomate jusqu'à ce qu'elle atteigne l'épaisseur souhaitée. Cela prend habituellement 20-30 minutes.
  • Ajoutez le vinaigre et le poivre. Cuire 5 minutes. Entrez l'ail et les verts. Poursuivre la cuisson pendant 5 minutes. Retirer du feu.
  • Stérilisez les pots, faites bouillir les couvercles appropriés. Étendez les rives des achorzhaks, fermez-les hermétiquement et retournez-les.

Une fois refroidis, les canettes contenant des en-cas peuvent être placées dans le garde-manger ou dans tout autre endroit où vous aviez l'habitude de stocker des fournitures pour l'hiver.

Achorzhak en arménien sans vinaigre

Composition (3 litres):

  • tomates - 3 kg;
  • piment amer - 0, 9 kg;
  • ail - 10 gousses;
  • sucre - 40 g;
  • sel - au goût;
  • persil - 100 g;
  • huile végétale raffinée - 100 ml.

Méthode de préparation:

  • Lavez les tomates, débarrassez les zones denses de pulpe des tiges, coupez-les en gros morceaux et réduisez-les en purée à l'aide d'un mélangeur ou d'un hachoir à viande.
  • Hachez l'ail de la même manière et mélangez-le à la purée de tomates.
  • Lavez les poivrons, coupez-en la tige, retirez les graines si vous le souhaitez. Percer les gousses à plusieurs endroits à l'aide d'un cure-dent.
  • Lavez le persil, laissez-le sécher, hachez-le avec un couteau.
  • Porter le mélange tomate-ail à ébullition, ajouter le sucre, le sel et le beurre, mélanger. Faites bouillir pendant 15-20 minutes.
  • Ajoutez le persil et le poivre. Poursuivre la cuisson pendant 10 minutes, puis retirez la casserole du feu.
  • Étalez les achorzhaks sur les boîtes préparées, roulez-les.

Achorzhak préparé selon la recette ci-dessus, il est souhaitable de stocker dans un endroit frais.

Achorzhak en arménien avec Tsitsak

Composition (pour 3, 5 l):

  • tomates - 3 kg;
  • piment - 0, 5 kg;
  • tsitsak - 1 kg;
  • sucre - 100 g;
  • sel - 20 g;
  • huile végétale - 100 ml;
  • vinaigre de table (9 pour cent) - 70 ml;
  • persil frais - au goût.

Méthode de préparation:

  • Écrasez les tomates en purée de pommes de terre. Ajoutez du sel, du sucre et du beurre. Mettez sur un feu lent et faites cuire pendant 15-20 minutes.
  • Pendant ce temps, préparez les poivrons en les lavant, en les séchant et en les perforant à plusieurs endroits avec un cure-dent.
  • Ajoutez les piments forts et le vinaigre à la purée de tomates et laissez cuire 5 minutes.
  • Ajoutez du tsitsak et du persil finement hachés au couteau. Faire bouillir encore 10 minutes.
  • Remplissez les pots préparés avec un sachet d’ancrage. Les bouchons hermétiquement.

Lorsque l’achorzhak refroidit, il peut être retiré dans un lieu de stockage permanent. Cette collation en vaut la peine à la température ambiante. Cette variante du casse-croûte arménien est moins épicée que les précédentes.

Ahorzhak est un casse-croûte unique arménien à base de tomates et de piment. La nourriture peut être préparée pour l'hiver, elle sera digne de la concurrence.

Commentaires (0)
Articles populaires
Recherche