Sukrasit: préjudice et bénéfice

Sukrasit: préjudice et bénéfice

Sucrezit est l’un des succédanés du sucre les plus consommés. Il est basé sur le sucre synthétique - la saccharine. Le comprimé de sucrasite remplace 1 cuillère à thé de sucre cristallisé et en contient 42 mg. boisson gazeuse, 20 mg. saccharine sodique et 12 mg. acide fumarique. Les comprimés se dissolvent instantanément dans des substances liquides et épaisses (purée de pommes de terre, gelée, céréales, mousses, etc.).

Même s'il pénètre dans de l'eau bouillante, le sucrezit conserve toutes ses propriétés; il est donc largement utilisé en cuisine pour préparer divers plats. Cependant, cet édulcorant ne peut pas être utilisé pour la cuisson, car non seulement la douceur de la pâte, mais également la quantité de sucre elle-même joue un rôle.

Sucrasite: le gros avantage des petites tablettes

Sucrezit est un excellent complément alimentaire pour les diabétiques. Il est absorbé sans danger pour la santé par l'organisme et contient une quantité minime de substances cancérogènes, telles que les cyclamates. Est-ce que tous les autres substituts de sucre contiennent des cyclamates dans b? grandes quantités. Au fil du temps, ces substances se déposent dans les reins, nuisent au bon fonctionnement du foie et à la formation de sang, et sont également capables de pénétrer dans le placenta. C'est pourquoi le sukrasit est considéré comme le substitut du sucre artificiel le plus inoffensif. Les avantages incontestables des pilules blanches sucrées incluent leur petite taille et leur facilité d'utilisation. Sucrezit est idéal pour les personnes impliquées dans la randonnée. Au lieu de 5 kg de sucre, il suffit de prendre un petit pot d'édulcorant, ce qui est suffisant pour une longue période. De plus, il ne mouille pas par temps humide.

Sucrezit est également utile pour les personnes qui suivent un régime hypocalorique. Cependant, ils ne doivent pas être maltraités: la dose quotidienne maximale de sucracite doit être de 0,6 grammes.

Dégâts de Sucrasite: délicieux "surdosage"

Sucrezit permet aux diabétiques ou aux personnes en surpoids de ne pas se priver du plaisir de boire une tasse de thé sucré, de manger de la gelée sucrée ou une autre friandise. Cependant, son utilisation régulière et incontrôlée causera inévitablement des dommages graves à la santé au fil du temps.

Pour commencer, un substitut de sucre hypocalorique «induit inconsciemment» le corps. Les récepteurs irrités par le goût sucré envoient au cerveau des signaux indiquant que les glucides pénètrent dans le corps. Comme il n'y a pas d'hydrates de carbone en soi, on ressent une sensation de faim insatisfaite. En abusant de la sukrazitom, une personne commence à ressentir un sentiment de faim chronique et, par conséquent, il y a plus. De plus, une augmentation du nombre de portions n'a pratiquement aucun effet sur la réduction de l'appétit, ce qui garantit le développement rapide de l'obésité. Un excès régulier de la dose tolérée de sucrazite réduit considérablement l’immunité et entraîne des réactions allergiques. Cela perturbe également le métabolisme, le travail du système endocrinien, du foie et des organes hématopoïétiques. La stimulation constante des récepteurs provoque des maladies du système nerveux. Il est catégoriquement contre-indiqué aux femmes enceintes, aux mères allaitantes et aux enfants sukrasit. L'intolérance individuelle à l'un des composants du substitut de sucre constitue également une contre-indication à utiliser.

Considérant tous les «inconvénients» énumérés, certains pays occidentaux et européens ont même interdit les substituts du sucre artificiel, y compris le sucrage.

Commentaires (0)
Recherche